En-tête

1913 - 2013

22-23 mars 2013 : 100e anniversaire de la SJO

Programme

Vendredi 22 mars 10 h 30
Conférence de presse


- Présentation du programme du 100e SJO
- Lancement du livre Jura, Jura bernois... Aviation civile et militaire, guerre aérienne (1910-2012)
- Lancement de la plaquette du 100e, Vie et histoire de la Société jurassienne des officiers (1913-2013)

Samedi 23 mars
10 h 30 - Porrentruy, dépôt d'une gerbe au monument Gürtler-Meuli à la route d'Alle

- Historique des combats du 8 juin 1940. Le C-35 du lieutenant-pilote Rodolfo Meuli et du premier-lieutenant observateur Emilio Gürtler, abattu par des appareils de la Luftwaffe allemande, s'écrase dans le secteur de la Haute-Fin.
- Méditation par le pasteur Yvan Bourquin et l'abbé Romain Gajo

15 h 30 - Point de presse - Collège Thurmann

Avec la participation du conseiller fédéral Ueli Maurer, du commandant de corps André Blattmann, chef de l'Armée

16 h 30 - Assemblée générale - Aula du Collège Thurmann

Avec la participation de la Fanfare de la police cantonale jurassienne et, entre autres, les points suivants à l'ordre du jour :

- Présentation en images des publications du 100e anniversaire
- Messages du président de la Confédération Ueli Maurer, du ministre  Charles Juillard, du président de la Société suisse des officiers,
  le brigadier Denis Froidevaux.
- Conférence du cdt C André Blattmann.

19 h - Apéritif offert par la Ville de Porrentruy - Collège Thurmann

- Message du maire de Porrentruy

20 h - Repas à la cafétéria du Lycée cantonal


     
A gauche : Porrentruy, église des Jésuites, l'assemblée constitutive de 1984. Au premier rang, de gauche à droite, le commandant de la place d'armes
de Bure, le col EMG Leo Spinasse, le conseiller national Pierre Etique, le ministre François Lachat, le président du Parlement jurassien, Jean-Louis Wernli, le cdt C Edwin Stettler, commandant du corps d'armée de campagne 1, le premier président de la SJO, le col EMG Jacques Valley. Dans l'autre rangée, le col EMG Pierre Paupe, le brigadier Jacques Saucy.

A droite : Delémont, Centre protestant. - L'assemblée générale 1986 perturbée par les Béliers. Au premier rang, de gauche à droite, le ministre Gaston Brahier, le ministre François Lachat, le conseiller fédéral Jean-Pascal Delamuraz, chef du Département militaire fédéral, le cdt C Edwin Stettler, le col EMG Jacques Valley.


Quelques photos du livre Jura et Jura bernois... Aviation civile et militaire, guerre aérienne. 1900-2012 et de la plaquette du 100e



 L'hélicostat No 2 d'Etienne Oehmichen 

Henri Gobioni au poste de pilotage


 

Alfred Comte devant un Morane-Saulnier

 

Boehlen, l'homme-oiseau, aux meetings 1933 de Delémont et Courtelary

Des membres du Club d'aviation d'Alle devant leur Messerschmitt

 

L'aérodrome de Porrentruy/Courtedoux lors de son inauguration en 1946

 

Deux pilotes du ballon Ajoie : Jean-Paul Küenzi (à droite), Peter Perterka au centre

 

L'ancien aérodrome de Porrentruy/Courtedoux et le nouvel aérodrome de Bressaucourt/Plein-Tertre

 
 
Delémont, aérodrome de la Communance

 

Meeting à l'aérodrome de Courroux-Bellevie en 1999 : décollage tracté d'un parapente

 

Championnat suisse 1994, organisé par le Delta-Club Moutier

 


1914-1918 : DCA à Porrentruy-La Perche
 

5 avril 1915 : un Farman-français se pose à Porrentruy
   

1917 : à Porrentruy, la villa Theurillat est bombardée
 

4 juin 1940 : Combats-aériens à la frontière Ouiest

 

8 juin 1940 : un C-35 suisse abattu à Porrentruy


 

Porrentruy : le monument des aviateurs Gürtler et Meuli
 

8 juillet 1950 : inauguration du monument Gürtler et Meuli
  

Maurice-Fleury

 
 
Gaël-Lachat



 
 
Alex-L'aplattenier

  

Yves-Maître
  
 
Edgar-Primault
 
 
Etienne-Primault


 

Antoine-Triponez



 

1919 : des officiers jurassiens en voyage d'étude à Verdun



1934-1936 : la Société des officiers de Delémont, présidée par le colonel Henri Farron, est Vorort de la Société cantonale bernoise des officiers
 

1962-1965 : la Société des officiers de Delémont, présidée par le capitaine Pierre Christe, est Vorort de la Société cantonale bernoise des officiers

  

1945 : les officiers jurassiens se rendent dans le secteur du maquis du Lomont. Le lieutenant Jean Cuttat (à gauche) y déclame un poème en l'honneur de ces résistants.
 

Delémont 1989 : des Béliers ont tenté d'empêcher le conseiller fédéral Delamuraz d'arriver à l'assemblée générale de la SJO


 

Porrentruy 1990 : des Béliers lancent des tomates sur le conseiller fédéral Villiger, invité d'honneur à l'assemblée générale de la SJO



 

Porrentruy 1990 : le conseiller fédéral Villiger pendant son exposé à l'église des jésuites

 

Delémont 1998 : le conseiller fédéral Ogi est présent à l'AG SJO. Les Béliers n'ont pas bougé

 



Comptes rendus - Reflets de presse


De gauche à droite, les colonels Jean-François Gnaegi, Hervé de Weck et Jean-François Bertholet présentent les publications du 100e de la SJO (Photo RFJ)

Société jurassienne des officiers

Cent ans d'existence à travers l'aviation

Le Quotidien jurassien, 23 mars 2013


La Société jurassienne des officiers (SJO) célèbre aujourd'hui ses 100 ans d'existence... 

Lire la suite...


Cérémonie au monument Gürtler et Meuli à la route d'Alle à Porrentruy. De gauche à droite, le lt-col Fabien Kohler, le col Hervé de Weck, le col Jean-François Gnaegi, le col Jean-François Bertholet, le pasteur Yvan Bourquin (Photo Meier, BIST)

Le mot de l'aumônier

Obligation de servir                                                                               

    Cette notion est en butte à toutes les critiques parce qu'elle répugne à l'idéologie politiquement correcte de notre temps. Servir quelqu'un, c'est s'humilier devant lui; servir son pays, c'est se rendre suspect de nationalisme; servir Dieu, c'est s'exposer aux dérives du fanatisme. Le sens commun concède que servir est un beau principe, pour autant qu'on se préserve soi-même.

Que nous redoutions tant cette idée d'obligation de servir s'explique : en servant, nous avons l'impression de passer à côté de la vraie vie. Nous aspirons à être libérés de toute forme d'obligation pour nous laisser aller sur les eaux dormantes de nos rêveries, pour ne pas dire de nos fantasmes. Un homme étranger à toute forme d'obligation est prisonnier de sa subjectivité et n'entretient aucune relation profonde avec le monde qui l'entoure. Celui qui ne s'expose pas aux exigences de la réalité du prochain se condamne à ne rien connaître d'autre que lui-même. L'homme prend conscience de sa situation dans le monde par cette dépense d'énergie qu'on appelle travail ou service. En éprouvant la résistance des choses et des êtres, il prend conscience de son identité en devenir. Il se rend compte de la volonté fondamentale à laquelle il obéit. Dis-moi qui tu sers, pour quoi tu travailles, je te dirai qui tu es ! Ma propre humanité sera fonction du service qui s'imposera à moi comme étant l'œuvre de ma vie. Une mission confiée unifie l'existence et en recentre les énergies – elle évite à la fois l'éparpillement et l'insignifiance.

Heureux est ce serviteur-là que son maître trouvera ainsi faisant son devoir quand il arrivera ! (Luc XII, 43)

Cap Yvan. Bourquin, aumônier bat inf 19 


Au point de presse, de gauche à droite, le chef de l'Armée, le cdt C André Blattmann, le président de la Confédération, Ueli Maurer, le président de la SJO, le colonel Jean-François Bertholet (Photo RFJ)

Le président de la Confédération, Ueli Maurer, au 100e de la SJO

Le point de presse

Le Président de la Confédération a fait le déplacement samedi après-midi à Porrentruy pour fêter les cent ans de la Société jurassienne des officiers. Avant de participer à l'assemblée de la SJO, Ueli Maurer  s'était entretenu avec le gouvernement jurassien, notamment de l'obligation de servir, de l'avenir de la place d'armes de Bure, de la ligne ferroviaire Delle - Belfort et de la votation du 24 novembre dans le Jura et le Jura bernois. Ensuite, il a participé à un point de presse avec les médias de la région.

 


Le président de la SJO, le colonel Jean-François Bertholet annonce la 100e assemblée générale au président de la Confédération (Photos Roger Meier, BIST)


  

Lire le texte

                                                                                                                          Le Quotidien jurassien, 25 mars 2013



Lire le texte


Lire le texte


Porrentruy : jeux mathématiques et logiques

Visite surprise d'Ueli Maurer

Lire le texte


Photos du 100e


Le CD-ROM avec toutes les photos du 100e peut être commandé pour le prix de fr. 15.- (port compris) au col Hervé de Weck, Rue St-Michel 7, 2900 Porrentruy (e-mail herve.deweck@bluewin.ch).



Le président de la SJO, le col Jean-François Bertholet (à gauche), le président du comité d'organisation du 100e, le col Jean-François Gnaegi (à droite)

Cérémonie au monument Gürtler et Meuli. De gauche à droite, le lt-col Fabien Kohler, le col Hervé de Weck, l'abbé Romain Cajo. (Photo De Neve)

Arrivée du Président de la Confédération au Collège Thurmann. De gauche à droite, le div Chevalley, le col. Bertholet, le conseiller fédéral Maurer, le col Gnaegi. (Photo De Neve)

Accueil à la table du Livre d'or. De gauche à droite, le lt-col Grunenwald, le col de Weck, le maj EMG Vifian, le lt- col Kohler, le conseiller fédéral Ueli Maurer (Photo De Neve)

Ueli Maurer a profité de son passage pour aller saluer les adolescents qui font un concours de mathématiques au 2e étage du Collège...

... et s'entretenir avec un des organisateurs, Philippe Bourquard maître au Collège Thurmann. Charles Juillard veut-il résoudre un des problèmes posés aux concurrents ! (Photo De Neve)

Le conseiller fédéral Maurer arrive à l'assemblée générale de la Société jurassienne des officiers...

Au premier rang de gauche à droite : le vice-maire de Porrentruy, Gabriel Voirol, le président du Parlement, Alain Lachat, le ministre Charles Juillard, le conseiller fédéral Ueli Maurer, le conseiller aux Etats Claude Hêche, le cdt C André Blattmann, le conseiller national Jean-Paul Gschwind. (Photo De Neve)

Au premier rang, de droite à gauche, le div Dominique Juilland, le br Gaudin, le br Yvon Langel. Au deuxième rang, de droite à gauche, le br Jean-Pierre Weber, le br Jacques Saucy, le div Frédéric Greub. (Photo De Neve)

Les col EMG Pierre Paupe et Jacques Valley se font des confidences (Photo De Neve)

... Le président du comité d'organisation, le col Jean-François Gnaegi. (Photo De Neve)

Le col Hervé de Weck présente les deux ouvrages publiés à l'occasion du 100e. (Photo De Neve)

A l'heure des messages, le ministre Charles Juillard...

Le cdt C André Blattman, chef de l'Armée, pendant son exposé

Après l'assemblée, un apéritif sympathique préparé par les paysannes d'Ajoie...

... Le cdt C André Blattman et le div Jean-Pierre Badet. (Photo De Neve)

...  Scène d'entente cordiale. (Photo De Neve)


Le Président de la Confédération, qui a découvert le gâteau à la crème jurassien (le totché) se fait expliquer la recette. Madame Gigon de l'Association des paysannes d'Ajoie lui en donnera à emporter pour le repas de famille du lendemain ! Aurait-elle pu en faire de même avec M. Hollande ou Sarkozy ? (Photo De Neve)

Au repas officiel, le colonel Roland Jean-Richard, membre de la SJO, un vétéran de la Légion étrangère française. Il est né à Porrentruy et y a vécu jusqu'à environ vingt ans. Ses parents tenaient la laiterie de la Grand-Rue.


 Retour en haut

Société jurassienne des Officiers (SJO) - Impasse des Chênes 3 - 2824 Vicques - Tél. : +41 (0)32 422 40 05 - Email : info.sjo@militariahelvetica.ch

Accueil - Actualités - Activités - Historique - Publications - Bulletins - Contact

Meedia.ch